Mira Wilkins,

Les multinationales françaises aux Etats-Unis : perspective historique

Les multinationales françaises aux États-Unis ont une histoire complexe et discontinue, caractérisée par l’irrégularité et par des entrées épisodiques sur le marché américain. Elle peut se diviser en six phases: les années antérieures à 1870, 1870-1914, 1914-1931, 1932-1945, 1946-1970, 1971-1992. Comme beaucoup de firmes françaises ont dû battre en retraite, une bonne partie de l’histoire des premières implantations françaises et tombée dans l’oubli. Cet article cherche à expliquer les retraits complets et les retraits partiels. Il met en évidence la fragilité particulière des entreprises mixtes, mais aussi la multiplicité des autres raisons de départ de sociétés françaises. Il fournit un nouvel éclairage sur la compétitivité des firmes françaises, qui est décidément à mettre en rapport avec le modèle français d’investissements directs aux États-Unis.

French multinational enterprises in the United States have a complex and discontinuous history, characterized by episodic involvements. The chronicle of French direct investments in America presented is divided into « rounds, » covering the pre-1870 years, 1870-1914, 1914-1931, 1932-1945, 1946-1970, 1971-1992. Because of the many exits, much of the early history has been forgotten. The essay tries to explain the full, and partial, withdrawals. Its finds that joint ventures were especially fragile, but that there were numerous other reasons why French companies retreated. The analysis considers the competitive position of French business and relates it to the French pattern of direct investments in the United States.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+