Jean-Michel Saussois,

Le siècle de la grande entreprise

Cet article est une introduction à ce numéro spécial qui rend compte d’une journée organisée par l’ANVIE le 20 septembre 1994 à l’Ecole supérieure de commerce de Paris (ESCP). Alfred Chandler fut l’intervenant principal de cette conférence consacrée au futur de la grande entreprise industrielle multidivisionnelle. L’auteur soulève deux questions théoriques. La première est celle du choix de l’unité d’analyse permettant de comprendre le capitalisme managérial (firme ou coûts de transaction?). Le deuxième concerne la prise en compte des capacités organisationnelles et des capacités d’apprentissage lors de l’évaluation de la compétitivité de la firme dans une industrie spécifique. L’auteur conclut sur les transformations de la pratique managériale et les conséquences qui en découlent sur la formation des futurs managers.

This introduction to a special issue of Entreprises et Historire is mainly drawn from a conference which took place at te Ecole supérieure de Commerce de Paris (ESCP) in September 1994. Alfred Chandler was the guest speaker. The conference was devoted to the future of the multidivisional form (M Form). Two theoretical issues are raised. The first concerns the choice of the unit of analysis (firm, transaction costs) to understand managerial capitalism. The second issue concerns the importance of organisational capabilities and organisational learning in evaluating the competitiveness of a firm within a specific industry. Conclusions are drawn regarding certain changes in managerial practice and their consequences for the training and education of future managers.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+