Gary Herrigel,

Un modèle collectif de gouvernement d’entreprise : la transformation du secteur de la machine-outil en Allemagne au XXe siècle

Cet article traite de l’évolution d’un modèle collectif de gouvernement d’entreprise dans le secteur de la machine-outil au XXe siècle en Allemagne. Cette industrie est traditionnellement caractérisée par l’importance de ses PME, très spécialisées, fabriquant en petites séries, presque dans un travail à façon. L’article décrit alors les formes décentralisées de coordination qui ont été mises en place afin de stabiliser la structure de l’industrie et fortifier sa stratégie de spécialisation. Plus récemment, cette industrie a renforcé sa décentralisation grâce à des structures holding qui ont permis de répartir le risque de l’activité tout en concentrant les capacités d’expertise.

This paper deals with the evolution of collective self-governance in the German machine tool industry in the twentieth century. The industry has been traditionally characterized by small and medium-sized firms who engage to an overwhelming extent in small series, highly specialized, even customized production. The article describes the decentralized forms of coordination that the industry has engaged in to stabilize this industry structure and its strategy of specialization. In the most recent period, the article points out, decentralization has been complemented by the formation of holding companies in specific product groups that enable firms to pool expertise while continuing to spread risk through decentralization.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+