Bruno Amann et Michèle Saboly,

L’entreprise Amouroux frères au début du siècle : paradoxes d’une gestion atypique

Les entreprises familiales ont une importance économique incontestable en France comme dans toutes les économies du monde. À travers l’examen du cas d’une entreprise du sud-ouest inscrite dans le tournant du XIXe au XXe siècle, l’entreprise Amouroux, il est montré les paradoxes d’une gestion, par certains côtés innovative, inventive, par d’autres extrêmement conformiste. Une tentative d’explication à ce paradoxe est proposée à la lumière des analyses de la nouvelle sociologie économique et des travaux de Mark Granovetter.

Family businesses remain a strong reality not only for the French economy but also for most of the world economies. By examining the case of a company in South-West of France, at the turn of the 20th century, this paper illuminates the paradoxes of a management, in some ways, innovative, inventive, in others extremely conformist. An attempt to explain this paradox is proposed in the light of new economic sociology analyses and Mark Granovetter’s work.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+