Bertrand Collomb,

L’industrie cimentière européenne au XXe siècle

Trois facteurs sont à l’origine de la création de l’industrie cimentière: les progrès de la chimie au XIXe siècle qui ont permis la création du ciment, la maîtrise industrielle du dosage de quantités importantes de matière par broyage et l’apparition de grosses machines tournantes exploitées dans des conditions thermiques et mécaniques sévères. Jusqu’en 1960, l’industrie perfectionne constamment le procédé de production dans un marché qui est en pleine expansion grâce aux reconstructions d’après guerre. Le secteur se sépare entre des entreprises essentiellement familiales à marché local et des sociétés prenant d’envergure nationale en rachetant des cimentiers locaux ou en se portant acquéreurs de gisements riches et situés dans des endroits-clés. Les années 1960-1970 voient deux ruptures stratégiques: l’internationalisation de la profession qui conduit à une consolidation des synergies techniques et culturelles entre filiales du même groupe, et l’explosion du marché, grâce à l’apparition du béton prêt à l’emploi. Cette expansion du marché a entraîné une rationalisation (et automatisation) du procédé de production et la concentration de l’industrie. Ces deux ruptures stratégiques ont permis aux entreprises européennes de prendre le leadership mondial.

Three factors are at the origin of the cement industry: chemical progress in the 19th century, which led to the invention of cement, industrial control of the dosing of important quantities of material, and the introduction of large machines used in extreme mechanical and temperature conditions. Up to 1960, the production process in constant amelioration worked together with a market in expansion (due partly to the reconstruction after the Second World War). The sector split into two sorts of firms: family companies with local sales, and enterprises whose national evolution is due to the buying of local firms or strategic lodes. The two main changes of the seventies were the internationalization of firms (with economies of scope based on the same technical and commercial culture) and the market explosion (with the introduction of do-it-yourself concrete). This market explosion led to an automatization of the production process, and to the concentration of industries. These two breaks allowed European firms to take the leadership in the world.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+