Albert David,

L’aide à la décision entre outils et organisation

La décision est une dimension fondamentale de la vie des organisations, que l’on en ait une conception étroite — la décision signe la fin de la phase de délibération — ou très large — la décision est l’ensemble des processus cognitifs et relationnels qui conduisent à un choix et en permettent ensuite l’évaluation. Les outils d’aide à la décision qui ont été élaborés au cours de l’histoire des organisations et des techniques de management sont extrêmement variés. Leur succession reflète également l’évolution et la diversité des philosophies, des épistémologies et des méthodologies au nom desquelles ils ont été introduits, utilisés dans l’histoire des organisations. Au-delà d’une typologie descriptive des outils, nous allons répondre, dans cet article, à deux questions principales. Les outils d’aide à la décision présentent-ils des propriétés structurelles spécifiques? À l’aide de quels concepts peut-on analyser et comprendre la dynamique de leur introduction dans les organisations?

Decision is a fundamental dimension of organizational life, whatever view of decision we might have: narrow–the decision is just the final moment of a deliberation period; or wide–a decision is comprised of all the cognitive and organizational processes that lead to a choice and allow for its evaluation. The decision-aid tools that have been designed through the history of organizations and management techniques are numerous. Their evolution also reflects the diversity of the philosophy, the epistemology and the methodology in the name of which they have been introduced and used. Beyond a classification of the tools, we answer, in this paper, two main questions. Do decision-aid tools have specific structural properties? With what concepts could we analyze and understand the dynamics of their implementation within organizations?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+