Ahmed Bonfour,

Concentration de l’industrie automobile américaine  et échec de l’entrée de Kaiser-Frazer (1946-1955).  Quelques leçons managériales

La tentative de Kaiser-Frazer pour s’introduire sur le marché de l’automobile a bénéficié de l’écart entre une demande non satisfaite accumulée durant la guerre et une offre encore insuffisante. Mais, à partir de 1949, sa position commerciale s’est détériorée. On peut proposer à cela plusieurs explications. D’abord, elle s’est heurtée à la structure oligopolistique qui prévalait aux États-Unis depuis les années trente au profit des trois leaders GM, Ford et Chrysler. Surtout, elle a commis des erreurs de stratégie : réseau de distribution insuffisant, incapacité à lancer de nouveaux produits au moment opportun et mode d’organisation industrielle insuffisamment orienté vers la baisse des coûts.

The attempt of Kaiser-Frazer to enter the car market benefited from the gap between an unsatisfied demand during the war and an insufficient supply. But, after 1949, its commercial situation deteriorated. Different explanations can be given. The firm suffered from the oligopolistic structure of the market, which prevailed in the United States since the 1930s and benefited to the three leaders GM, Ford and Chrysler. But, principally, Kaiser-Frazer made strategic errors: insufficient distribution network, unability to launch new products at the right time and an industrial organization which was not enough oriented to lower costs. [juiz_sps]

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+