Juin 2002 (supplément au n° 29, 88 pages)

Patrick Fridenson, Éditorial

Jean-Dominique Comolli, Ouverture

Jacques Marseille, Introduction

Première table ronde, présidée par Catherine Omnès : L’histoire de la gestion des ressources humaines

  • Alain Beltran et Sophie Cœuré, Archives écrites et orales et culture d’entreprise, l’exemple d’EDF GDF (pp. 10-13)

  • Paul Berliet et  Sylvie Schweitzer, L’histoire sociale à la Fondation Berliet (pp. 14-17)

  • Marie-Françoise Charrier et  Élise Feller, Du témoignage au besoin d’histoire, l’expérience d’un groupe  d’actifs et de retraités des services sociaux de la SNCF (pp. 18-20)

  • Henri Zuber, La RATP : quelles archives, pour quelle gestion ? (pp. 21-22)

  • Catherine Omnès et Robert Vasset, Comment écrire l’histoire de la médecine du travail ? L’exemple de la Seita (pp. 23-25)

  • Débat

Deuxième table ronde, présidée par Pierre Guillaume : L’histoire des innovations

  • Philippe Mioche et Gilles Pomey, Histoire et mémoire de la recherche sidérurgique (pp. 28-30)

  • Pascal Griset et Patrice Carré, Innovation et construction d’une culture d’entreprise de la DGT à France Télécom (pp. 31-34)

  • Éric Godeau, Philippe Croissant et Bruno Germain-Thomas, Comment et pourquoi écrire l’histoire des produits de la Seita ? L’exemple d’une réussite et d’un échec, Gauloises Blondes et Rich and Light (pp. 35-40)

  • Débat

Troisième table ronde, présidée par Alain Plessis : Sujets sensibles, archives sensibles (écrites et orales) :  Comment travailler ensemble ?

  • Jean Saint-Geours, Éric Bussière et Roger Nougaret, Archives, écrites et orales, et histoire bancaire (pp. 44-47)

  • Jean-Louis Loubet, Freddy Moustacchi et Christian Peugeot, L’industrie automobile aime ses archives (pp. 48-51)

  • Christian Perrot et Georges Ribeill, La politique des archives de la SNCF, 1937-1948 (pp. 52-54)

  • Nathalie Carré de Malbergb Jean-Philippe Carrière et Isabelle Ockrent, Les sujets sensibles dans l’histoire récente de la Seita (pp. 55-57)

  • Débat

  • Jacques Marseille, Conclusion

Résumés

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+